Une des faiblesses de la CCMB dans sa politique de développement économique est le nombre peu élevé, d’entreprises commerciales et de services sur son territoire :

- L’activité du secteur secondaire reste très limitée sur l’ensemble du territoire à l’exception des communes de Denguin et Poey de Lescar, qui, traversées par la RN 117, connaissent une évolution urbaine de leur espace. Cette faiblesse s’explique par le caractère rural de la plupart des communes en dépit d’une forte croissance démographique.
- Les entreprises de service s’inscrivent actuellement dans une phase de développement, notamment de plus en plus sous la forme de services spécifiques à caractère médical (dentiste, infirmier, médecin généraliste, pharmacie). Ainsi, la commune d’Artiguelouve devrait accueillir prochainement un cabinet médical dont la conception est intégrée à un projet global de revitalisation du centre bourg. Il en est de même pour la commune de Bougarber.
- L’activité commerciale reste la plus développée. Cependant, l’essentiel des achats est effectué sur la zone commerciale de Lescar ou sur Pau.

Il faut noter la très forte attractivité de l’agglomération paloise. En effet, la majorité des habitants de la CCMB travaille dans cette agglomération et effectue leurs achats dans ce périmètre urbain.

Les entreprises

- Il existe une forte dépendance des entreprises locales par rapport aux centres économiques palois.
- Sur le territoire de la CCMB, le pourcentage d’entreprises individuelles et d’entreprises sans salarié est moins important que dans le reste du Béarn.
- Des zones de chalandise majoritairement locales, car la clientèle est de proximité communale ou touchant au maximum 3 communes.
- Un espace de croissance : augmentation constante de la moyenne annuelle de création d’entreprises depuis 1980 :

  • 1980-1991 : 4,8
  • 1991-1996 : 10,8
  • 1996-2000 : 16,5

Partager cet article


Momas - Présentation de la commune

On hésite un peu encore sur le nom de Momas. En considérant de près la prononciation, on s’aperçoit que la première partie du nom est prononcée comme "mont" et la seconde comme "mans", man est un nom connu au Moyen Âge, ceci incline à penser qu’il s’agit d’un nom analogue à Mongas-ton, à moins, selon Grosclaude, qu’il ne s’agisse d’un adjectif ancien, mans signifiant "doux", comme dans mansuétude".

Le recensement de 1385 atteste que Momas était un gros village, 68 feux représentant plus de 200 habitants, ce qui est important pour l’époque. Il comptait encore 510 habitants en 1881.

Le camp d’Arsaut, à l’ouest du village est le témoin d’une occupation très ancienne. Selon la tradition, il y avait un château fort à Momas. Il est cité, ainsi que sa borda (ferme) lors du recensement de 1385, il dépendait alors de la comtesse de Gayrosse. D’après des témoignages, il aurait été par la suite la propriété de la famille Barraquet de Mazerolles.

Le village se situe sur l’itinéraire du Puy des chemins de Saint Jacques-de-Compostelle. Son église était de style Roman à l’origine, elle était une annexe de l’abbaye de Larreule au XIe siècle.

Le château actuel appartenait également à l’abbaye mais fut ensuite la propriété du marquis de Jasses jusqu’à la révolution. On prétend que dans ses souterrains on pouvait cacher le bétail à l’abri des invasions !!!

En outre, on cite le tumulus des Anglais, à l’Ouest, qui, on ne peut que le supposer, est un cimetière où se trouveraient enterrés des soldats anglais tués lors d’une bataille qui n’est pas précisée. Quoi qu’il en soit le terme d’"anglais" peut être associé aux troupes gasconnes de la guerre de cent ans ou bien celles, également Gasconnes, des guerres de religion qui rejoignirent, venant du Nord du béarn, celle de Terride à Lescar. Leur adversaire, Montgomery, n’était pas anglais, le général de l’histoire récente (il est un descendant) pourrait nous induire en erreur, mais son ancêtre était Normand. On note des ruines d’une vieille habitation portant le nom de Terride, mais on ne sait en quelles circonstances cette maison a été nommée ainsi.

Aujourd’hui, le vilage de Momas compte environ 380 habitants, il tire ses ressources de l’agriculture avec une cinquantaine d’exploitations et compte également quelques artisans.


Mairie de Momas

Mairie
Quartier Lacarrere
64230 Momas

Téléphone : 05 59 77 14 25
Fax : 09 72 11 35 64

Courriel : communedemomas@orange.fr

Ouverture au public

- Mardi : 14h-19h
- Mercredi : 18h-20h

Permanence de Mr le Maire :
- Le vendredi de 18h30 à 20h00


Documents à télécharger :