Une des faiblesses de la CCMB dans sa politique de développement économique est le nombre peu élevé, d’entreprises commerciales et de services sur son territoire :

- L’activité du secteur secondaire reste très limitée sur l’ensemble du territoire à l’exception des communes de Denguin et Poey de Lescar, qui, traversées par la RN 117, connaissent une évolution urbaine de leur espace. Cette faiblesse s’explique par le caractère rural de la plupart des communes en dépit d’une forte croissance démographique.
- Les entreprises de service s’inscrivent actuellement dans une phase de développement, notamment de plus en plus sous la forme de services spécifiques à caractère médical (dentiste, infirmier, médecin généraliste, pharmacie). Ainsi, la commune d’Artiguelouve devrait accueillir prochainement un cabinet médical dont la conception est intégrée à un projet global de revitalisation du centre bourg. Il en est de même pour la commune de Bougarber.
- L’activité commerciale reste la plus développée. Cependant, l’essentiel des achats est effectué sur la zone commerciale de Lescar ou sur Pau.

Il faut noter la très forte attractivité de l’agglomération paloise. En effet, la majorité des habitants de la CCMB travaille dans cette agglomération et effectue leurs achats dans ce périmètre urbain.

Les entreprises

- Il existe une forte dépendance des entreprises locales par rapport aux centres économiques palois.
- Sur le territoire de la CCMB, le pourcentage d’entreprises individuelles et d’entreprises sans salarié est moins important que dans le reste du Béarn.
- Des zones de chalandise majoritairement locales, car la clientèle est de proximité communale ou touchant au maximum 3 communes.
- Un espace de croissance : augmentation constante de la moyenne annuelle de création d’entreprises depuis 1980 :

  • 1980-1991 : 4,8
  • 1991-1996 : 10,8
  • 1996-2000 : 16,5

Saint-Faust - Présentation de la commune

vendredi 19 octobre 2012, par Communauté de Communes du Miey de Béarn

Le village de Saint-Faust comprenait jadis Laroin et Monhauba. Au cours d’une inondation Monhauba fut emporté par le gave au XVIe siècle. Laroin prit son indépendance au XVIIIe siècle.

Le village de Saint-Faust est cité dès le XIe siècle. C’est une étape de l’un des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Le village compte deux églises. La plus ancienne, celle de Saint-Faust-De-Bas, est celle où les pèlerins faisaient halte. C’est un édifice archaïque dont la porte à fronton date du XVIIe siècle. La seconde église est construite au XIXe siècle pour remédier à la situation trop éloignée de la première, car bien des pratiquants avaient du mal à s’y rendre.

Le village de Saint-Faust comprend un prieuré consacré à Notre-Dame et dépendant de la Cathédrale de Lescar. Saint-Faust honore son saint le 24 juin. Sanctus Faustus était un évêque du Ve siècle ; c’est son culte qui a valu son nom au village. Les béarnais disent Sent-Haust, comme d’ailleurs c’est écrit dans le recensement de Gaston Phoebus.

La commune de Saint-Faust se situe principalement sur une ligne de crête qui se développe sur près de sept kilomètres du nord au sud. De part et d’autre on trouve les vallées de la Juscle à l’ouest et de Las Hies à l’est. Les vignobles de ces coteaux font partie de l’aire d’appellation "Jurançon". On peut y rencontrer des vignerons, au Massou une poterie. Sur la route des crêtes, le célèbre musée de la nature " La cité des Abeilles" était présent jusqu’en 2014.


Mairie de Saint-Faust

64110 Saint-Faust

Téléphone : 05 59 83 01 43
Fax : 05 59 83 01 43

Courriel : saint.faust@wanadoo.fr

Ouverture au public :

- Mardi de 9h à 12h30 et de 15h à 19h
- Mercredi de 9h à 12h et de 14h à 17h
- Vendredi de 14h à 19h

Présentation de la commune

vendredi 19 octobre 2012, par Communauté de Communes du Miey de Béarn

Le village de Saint-Faust comprenait jadis Laroin et Monhauba. Au cours d’une inondation Monhauba fut emporté par le gave au XVIe siècle. Laroin prit son indépendance au XVIIIe siècle.
Le village de Saint-Faust est cité dès le XIe siècle. C’est une étape de l’un des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Le village compte deux églises. La plus ancienne, celle de Saint-Faust-De-Bas, est celle où les pèlerins faisaient halte. C’est un édifice archaïque dont la porte à fronton date du XVIIe siècle. La (...)

(Lire la suite)